ACTUALITESBUZZFAITS DIVERSUne

Arrestation musclée et fouille abusive : Membre de Pastef

Yankhoba Diémé, le coordinateur départemental du parti Pastef à Guédiawaye, a récemment dénoncé l’arrestation musclée et violente d’un membre de son parti, surnommé Grand Père, ainsi que le comportement des forces de l’ordre lors de cette intervention.

Selon lui, la police a procédé à l’arrestation de Grand Père, responsable de cellules à l’unité 2 des PA, de manière très agressive en mobilisant plus de six véhicules et une vingtaine d’éléments de police pour arrêter un simple citoyen non armé.

Cependant, ce n’est pas la seule violation des droits humains qu’il dénonce. En effet, il rapporte également que les forces de l’ordre ont procédé à une fouille systématique des maisons citoyennes de la sienne sans mandat de perquisition.

De plus, tous les portables trouvés dans ces maisons ont été réquisitionnés, ce qui est considéré comme une atteinte à la vie privée. Même les coins les plus reculés de sa propre maison n’ont pas été épargnés par la fouille, mais rien de suspect n’a été trouvé.

Yankhoba Diémé souligne également que le Patriote arrêté a été menotté et conduit au commissariat central de Dakar, où il aurait été entendu sans la présence

De plus, les forces de l’ordre l’ont emmené chez lui aux PA pour une perquisition, qui selon Yankhoba Diémé, ressemblait à celles des grands criminels de Guantanamo.

Face à ces violations des droits humains, le coordinateur départemental du parti Pastef à Guédiawaye exprime sa détermination à résister et à s’opposer à ces actions qu’il considère comme contraires à l’état de droit au Sénégal.

Il appelle tous les Patriotes à se joindre à lui dans cette résistance jusqu’à ce que la justice soit rendue et que les droits de chacun soient respectés.

notrecontinent.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page