ACTUALITESReligion

SERIGNE MASSAMBA KANNi BOUSSO UN FERVENT MOURIDE ET COUSIN DE SERIGNE TOUBA

Le Samedi 14 Octobre 2023 la communauté Mouride s’apprête à célébré Le Magal de Darou khadim,un village situé sur la route de Bélél à l’environ de six Km de la grande Mosquée de Touba.

La famille revivifie à cette date le jour où Cheikh Ahmadou Bamba accorda à Serigne Massamba Kanni le privilège d’une entrevue avec le Prophète Mouhamed SAWS en état éveillé

Serigne Massamba KANNI était Un homme d’une dimension intellectuelle exceptionnelle. Il fit un fervent talibé de Cheikh Ahmadou Bamba et son homme de confiance.

SERIGNE MASSAMBA KANNI BOUSSO a vu le jour en 1878 à Nawel. De Serigne Mboussobé Bousso le grand frère de Sokhna Diarra Bousso la vertueuse Mère de Khadimlou Rassoul . Et de Sokhna Kanni Mbacké qui est aussi une petite fille de Mame Maram mbacke.

SERIGNE MASSAMBA KANNI BOUSSO est l’homonyme de Serigne Masamba Anta thiebo diop de Koki du fait d’une relation fraternelle et condisciple de son père et de ce figure emblématique.

Il fit ses humanités d’abord auprès de son père qui le initia aux sciences coraniques avant de le confier à Serigne Massamba FATI BOUSSO, son frère puis à serigne Mor Yacine Sylla plus connu sous le nom de Serigne Thioumboulene à Mbakol. Serigne Massamba était ensuite revenu auprès de son père pour compléter son enseignement coranique et son initiation aux sciences religieuses.

il a été par la suite encadré par son grand Frère Serigne Mbacké Bousso avant qu’il ne fit confié au fondateur du Mourdisme Cheikh Ahmadoul Khadim.
Sous la tutelle de Serigne Touba Serigne Massamba fut confié à Serigne Mor Gallay Diaw à CALLEEN dans le Diambour auprès de qui il a approfondi ses études religieuses . En exemple il appris et maitrisé le célébre ouvrage du rituel malikit « Xalil » et bien d’autres disciplines incontournable pour un Homme de son rang .

Après la perfection de ses connaissances religieuses,il obtint auprès de ses maîtres les attestations d’une connaissance approfondie.

C’est en Mauritanie que SERIGNE MASSAMBA KANI BOUSSO renouvelle son acte d’allégeance à CHEIKH AHMADOU BAMBA et il a consacré en cet effet un poème où il a mentionné son acte d’allégeance et les biens faits pour cet acte.

Serigne Massamba nouait des relations avec les grands figures de la mouridiya. Malgré son jeune âge, sa détermination et son degré spirituel élevé lui accordé une place privilégiée auprès de ses condisciples . Une lettre adressée à Mame Cheikh Ibra Fall durant son passage à St-louis pour rallier à nouveau la Mauritanie atteste leur relation solide mais aussi montre sa fidélité et sa détermination à accomplir les missions que Cheikh Ahmadou Bamba sans entrave. Un outre condisciple à la dimension de Serigne Abdourahman Lo est homonyme de l’un de ses fils ceci également témoigne leur relation etc….

Après Mauritanie Serigne Massamba kanni a vécu l’étape de Thieyene Djolof auprès de Khadimou Rassoul. C’est d’ailleurs à cette localité où il a fondé sa famille sous l’égide du Cheikh . Sa première épouse Sokhna Maram Kébé, mère de son fils ainé, Serigne Maram Bousso qui a vu le jour en 1908 qui porte le nom de Cheikhoul khadile.

Serigne Massamba KANNI était un compagnon très proche de CHEIKh pendant la résidence surveillée à Diourbe.

Sous recommandation de Serigne Touba, Serigne Massamba, a fondé le village de DAROU KHADIM en 1913.

Serigne Massamba kanni BOUSSO s’est également installé à Touba et à Guédé Bousso. C’est d’ailleurs dans son domicile sis à Guédé Bousso qu’il fut rappelé à Dieu en 1936.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page